À propos de la Villa de la Paix

Notre mission

Le centre de traitement des dépendances Villa de la Paix, situé sur un site enchanteur et empreint de sérénité, est un organisme sans but lucratif. Notre mission est de venir en aide aux hommes et aux femmes de 18 ans et plus qui sont aux prises avec des problèmes d’alcoolisme et de toxicomanie. Nous croyons à leurs droits d’être accueillis, écoutés et aidés en fonction des besoins qu’ils expriment et dans le plus grand respect de leur liberté, de leur dignité et de leur intégrité.

Le centre possède une certification de Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS Lanaudière) et est également un membre ressource de l’Association des intervenants en toxicomanie du Québec (AITQ).

La réalité de la dépendance

Devant les difficultés familiales ou conjugales, les différentes transitions de la vie, le deuil ou la maladie, les difficultés psychologiques ou les relations de travail difficiles, certains individus trouveront malheureusement une façon inadéquate de réagir. Ils chercheront à fuir la réalité en faisant un usage abusif d’alcool ou de substances psychotropes (dépresseurs, stimulants ou perturbateurs du système nerveux central) ou en développant des comportements compulsifs.

Un problème de dépendances peut provoquer ou augmenter considérablement, chez certaines personnes, les difficultés relationnelles, les troubles financiers, l’isolement, la violence et, dans certains cas plus extrêmes, l’itinérance.

Faites votre demande d’admission
Assis dans la nature

Notre approche

À la Villa de la Paix, nous croyons que la dépendance est une maladie incurable et que pour se rétablir, il est impératif d’être abstinent de toutes substances qui altèrent le comportement. C’est ainsi que, dans l’objectif de répondre aux besoins spécifiques de notre clientèle, différents programmes thérapeutiques sont offerts afin de personnaliser nos interventions.

« Notre raison d’être est de donner les outils nécessaires à chacun de nos résidents pour prévenir une éventuelle rechute. »

Les traitements thérapeutiques que nous proposons sont basés sur le modèle Minnesota (fraternités anonymes en 12 étapes). Le résident est ainsi accueilli dans le respect, l’honnêteté et l’intégrité. De plus, nous utilisons une approche humaniste permettant à chacun de s’exprimer sans crainte, ce qui favorise l’ouverture et l’authenticité. Nous croyons que le principal problème des dépendances, sous toutes leurs formes, réside dans une coupure irrationnelle avec soi et avec les autres. En conséquence, nous proposons un environnement thérapeutique qui permet à chacun de briser son isolement.

En respectant ces valeurs clés, nous parvenons à offrir un cadre qui se veut propice au rétablissement, tout en présentant un souci constant d’offrir le meilleur service possible à nos résidents. Notre but ultime est de permettre aux personnes dépendantes de reprendre leur vie en main, de faire de meilleurs choix de vie et de retrouver leur place au sein de la société.

Pourquoi choisir la Villa de la Paix

Nous comprenons le chemin par lequel tu t’apprêtes à passer et nous savons que ton confort et ton bien-être représentent des priorités.

L’endroit

Profite d’un emplacement unique et paisible, situé en plein cœur de la forêt et orné de quelques sentiers pédestres. Le calme des chutes d’eau te mènera vers une zénitude assurée.

En savoir plus

La nourriture

Régale-toi de nos savoureux repas et petites friandises! Nous préparons des plats maison d’une qualité supérieure, pour que tu manges bien lors de ton passage chez nous.

En savoir plus

Les activités

Sportif ou intellectuel? Nous en avons pour tous les goûts! Des jeux de tables aux jeux de société, en passant par les bibliothèques et les films, tu pourras également pratiquer de nombreux sports.

En savoir plus

Épuisé de votre dépendance? Laissez-nous vous aider.

Faites votre demande maintenant

Notre équipe clinique, impliquée dans ta réussite

Gilles Galipeault

Directeur financier

Homme d’affaires aguerri, Gilles et son équipe s'occupent de la Villa de la Paix depuis 2008 dans le but de venir en aide aux gens qui sont aux prises avec des problèmes de dépendances. S’il est aussi compréhensif de la situation de ses résidents et des besoins qu’ils nécessitent, c’est parce qu'il est lui-même un alcoolique en rétablissement depuis plus de 30 ans. Son expérience fait de lui une personne plus sage, avec qui les résidents et les intervenants ont la liberté et la facilité de s’exprimer ouvertement et sans jugement. Gilles offre toujours une écoute active et possède plus d’un tour dans sa poche pour s’assurer de la réussite de tous.

La grande force de Gilles réside dans sa capacité de toujours voir le meilleur pour son équipe et ses résidents. Parce qu'il agit en véritable « père de famille », les personnes qui séjournent à la Villa de la Paix peuvent compter sur lui en tout temps!

Gilles Galipeault
Pierre-Paul Canal

Pierre-Paul Canal

Intervenant senior

Impliqué depuis 2008 à la Villa de la Paix, Pierre-Paul est un passionné du rétablissement des alcooliques et des toxicomanes. Fort de sa formation en intervention en toxicomanie de l’Université de Montréal et de ses études en droit, il s’implique corps et âme pour aider les dépendants à s’en sortir.

Sa vision de la maladie est simple et percutante : au cœur de toutes dépendances, la personne est rongée par la honte et son opposé, le pardon. Pierre-Paul est constamment impliqué dans l’implantation des meilleures pratiques en intervention. Il croit fermement dans la formation continue afin de sauver le plus de vies possible!

Chez Pierre-Paul, l’écoute, la compréhension individuelle et la transmission de judicieux conseils sont des priorités auprès des résidents.

Dominique Béland

Soutien clinique

Membre important de la Villa de la Paix depuis 2005, Dominique a comme rôle principal d’aider l’équipe clinique dans ses tâches secondaires telles les préadmissions, les admissions, le volet médical et la pharmacie.

Dominique est une personne très sensible à la souffrance des alcooliques et des toxicomanes, puisqu’il est lui-même une personne abstinente et en rétablissement depuis 2005.

Sa passion : être à l’écoute des résidents de la Villa par son accueil et sa compassion. Il est toujours prêt à donner un coup de main lors d’un appel à l’aide d’une personne alcoolique ou toxicomane en détresse.

Dominique Béland
Lili Dufault

Lili Dufault

Directrice Générale adjointe

Dévouée à la Villa de la Paix depuis novembre 2018, elle a commencé son parcours comme bénévole multitâche, puis a été promue adjointe administrative en janvier 2020. À la suite de son cheminement personnel, qui a rallumé la flamme pour la relation d’aide, elle a rejoint l’équipe clinique à titre d’intervenante et a repris ses études en toxicomanie à l’Université de Sherbrooke. Elle a été approchée pour faire partie de l’équipe de direction et a accepté de relever ce nouveau défi. Lili est une femme d’action qui a l’esprit vif. Elle est empathique à la cause des dépendants et croit au programme en 12 étapes, qui est son mode de vie depuis 2010. Généreuse de son temps et de sa personne, soucieuse du rétablissement des dépendants et du bien-être commun, elle est heureuse de faire partie de la famille de la Villa de la Paix et de pouvoir faire une différence dans la vie des gens, 24 heures à la fois. C’est ce qui lui tient le plus à cœur!

« Changer le monde commence par un dépendant à la fois, j’y crois! »

Geneviève Toupin

Cheffe cuisinière

Geneviève, c’est l’arme secrète de la Villa. Il n’y a pas personne qui a séjourné chez nous qui ne s’est pas ennuyé de la bonne bouffe que Geneviève prépare avec amour. D’ailleurs, l’un des avantages que nous avons, c’est Geneviève et ses repas.

Toujours frais du jour, toujours bons et, surtout, elle offre du choix et de la variété de semaine en semaine.

Quand tu es en thérapie et que tu travailles sur toi, il n’y a rien de meilleur qu’un bon repas pour te donner de l’énergie et te mettre un sourire dans le visage... C’est ça, la nourriture chez nous, et ça, grâce à notre Geneviève.

Geneviève Dale
David Gendron

David Gendron

Soutien clinique

David est l’un de nos anciens résidents. Il est passé par toute la gamme d’émotions avant de se joindre à la Villa. Ayant souffert d’alcoolisme, de toxicomanie et de dépendance aux jeux, David est pleinement en mesure de saisir les enjeux qui affectent les résidents. À la suite de son séjour, il s’est trouvé une nouvelle vocation : le goût de redonner et de servir. Ayant fait du bénévolat dans toutes les sphères d’activités, il est maintenant attitré à l’accueil des nouveaux résidents et entreprend ses études à l’université pour obtenir son certificat en toxicomanie.

« Faire en sorte que chaque résident se sente bien accueilli et se rétablisse, c’est mon mantra de tous les jours. »

Karine Vallières

Intervenante

Avec une dizaine d’années d’expérience en intervention auprès d’une clientèle jeune et adulte, un baccalauréat en travail social et une formation en toxicomanie, Karine a pu développer un véritable savoir-faire professionnel en relation d’aide. Sa motivation? Guider les résidents dans la poursuite de leur cheminement, de leurs accomplissements et de leur épanouissement selon le mode de vie de la Villa. Son travail consiste à accompagner les personnes aux prises avec une dépendance pendant leur séjour à la Villa, mais aussi à leur retour au quotidien grâce au suivi postcure.

« Cesser de consommer est une chose, mais maintenir son abstinence et être heureux… en est une autre. C’est là que le plus grand défi commence! Je deviens donc le témoin de leurs petites et grandes victoires. »
Karine Vallières
Émanuel Joncas

Émanuel Joncas

Entraîneur et motivateur en santé physique

Possédant plus de 15 années de travail auprès des communautés marginalisées dans les rues de Montréal, Émanuel a redéfini l’activité physique telle qu’on la connaît. Ayant une feuille de route qui inclut le conditionnement et la réadaptation physique, il apporte une dynamique et un outil de plus dans notre vocation d’aider nos résidents à se refaire une santé. Son cursus est basé sur l’individu, ses capacités, son désir et ses besoins.

« Ma passion, c’est d’aider les gens à devenir des adeptes d’activité physique sans leur inculquer une méthode précise. C’est leur méthode que je leur enseigne. »